Traitement réussi à base de plantes d’Ayurveda de porphyrie intermittente aiguë

By | mai 13, 2021

Porphyrie sont un groupe rare de conditions héréditaires qui comprennent des défauts dans le métabolisme de l’hème, ce qui conduit à la sécrétion excessive de porphyrines. L’ourlet est la partie de fer de l’hémoglobine dans le sang. La porphyrie intermittente aiguë (AIP) est une condition médicale qui fait partie de ces porphyries et cause des épisodes intermittents de douleur abdominale aiguë, de neuropathie et de constipation. La participation de la peau et du système nerveux central est vue dans d’autres types de porphyrie. Des niveaux urinaires élevés d’ébouli confirment le diagnostic d’AIP, et le traitement conservateur est une infusion intraveineuse de glucose qui inhibe la synthèse d’heme et aide à réduire la douleur abdominale douce. Le médicament appelé Hématine est réservé aux patients souffrant d’attaques de douleur sévère et aux patients atteints de troubles neurologiques.

Bien que ce défaut génétique provoque des niveaux accrus de sécrétion de porphyrine, toutes les personnes affectées ne présentent pas de symptômes. L’inflammation systémique de l’indicateur sanguin est élevée chez les patients symptomatiques, ce qui signifie qu’elle entraîne une diminution de la fonction rénale ainsi que des dommages neurologiques, ce qui provoque à son tour une neuropathie périphérique et autonome et des symptômes psychiatriques. L’AIP se produit habituellement entre les âges de 18 et 40, avec des femmes étant plus affectées que des hommes. Les épisodes de douleurs abdominales durent généralement de 3 à 7 jours. Tandis que la cause des attaques aiguës est inconnue dans beaucoup de patients, il y a quelques facteurs connus de coagulation tels que le jeûne, la consommation d’alcool, l’exposition prolongée de soleil, le stress, l’exercice lourd et la prise des drogues telles que le phénobarbital, les oestrogènes et le sulfonamide.

Les patients atteints d’AIP qui ont des attaques répétées, une incapacité sévère de neuropathie et des manifestations neuropsychiatriques graves ont une très mauvaise qualité de vie et peuvent bénéficier énormément du traitement à base de plantes Ayurvedia. Le traitement à l’ayurvédique procure un bon soulagement symptomatique, réduit considérablement l’inflammation et traite également efficacement la participation de la peau et du système nerveux central.

Le traitement à l’ayurvéda peut soulager les douleurs intenses dans un délai de 1 à 5 jours, et un traitement régulier pendant environ 3 à 5 mois peut aider à obtenir un soulagement permanent et l’absence de récidive des symptômes. Après avoir examiné les progrès du patient, les médicaments peuvent être réduits et complètement arrêtés. Les problèmes de santé quotidiens sans rapport avec l’AIP peuvent également être traités avec de courts cours de médicaments simples ayurvédiques. Les médicaments contre l’ayurvéda sont relativement bien tolérés et ne sont pas connus pour altérer ou offenser l’AIP; cependant, les patients devraient éviter l’automédication et ont subi le traitement par un médecin ayurvelic qualifié. Pour prévenir la récurrence des symptômes, il est tout aussi important d’éviter toutes les causes connues de coagulation.

Le symptôme le plus commun de la participation de peau est démangeaisons graves ; cela peut être très bien contrôlé par les herbes ayurvériques en quelques semaines. Les patients présentant des symptômes neuropsychiatriques ou neuropathie motrice ont besoin d’un traitement spécialisé pendant une plus longue période de temps – près de 6 à 9 mois. Avec des médicaments oraux, des traitements pančarm ayurvédiques tels que le massage complet du corps, purulent, l’asthme médicamenteux aem, nettoyage léger périodique et Shiro-basti peuvent être nécessaires. Les procédures shiro-basti incluent le traitement du crâne pendant une période déterminée utilisant des huiles médicamentées. Plusieurs patients présentant la participation grave de système nerveux peuvent même exiger le médicament d’Ayurveda pendant jusqu’à 2 ans pour la résuiation complète de symptôme réparateur.

Les remèdes à base de plantes ayurvériques peuvent ainsi être utilisés judicieusement dans la gestion et le traitement réussis de l’AIP et de toutes les porphyries.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *